• Tue. Jul 23rd, 2024

In Memoriam: Mansour Seck, cofondateur du légendaire orchestre Dandé Léñol

ByJan Vranken

Jun 1, 2024

Le monde de la musique sénégalaise et internationale pleure la perte de l’un de ses plus grands icônes, Mansour Seck, le célèbre guitariste et cofondateur du légendaire orchestre Dandé Léñol. Mansour Seck est décédé mercredi à l’âge de 69 ans à Dakar, comme l’a annoncé le célèbre artiste sénégalais Baaba Maal, chanteur principal du groupe auquel appartenait le défunt.

Mansour Seck est né en 1955 à Podor, une ville du nord du Sénégal. Il descendait d’une longue lignée de griots, chanteurs et conteurs traditionnels, et était passionné par la guitare. Il partageait son héritage musical avec son compagnon de toujours, Baaba Maal. Outre ses collaborations avec Baaba Maal, Seck a également sorti plusieurs albums solo. Mansour Seck, le chanteur et guitariste sénégalais aveugle, s’est fait connaître grâce à sa longue collaboration et amitié avec Baaba Maal. Cette amitié et le respect mutuel entre ces deux artistes formaient le cœur de leur succès. Seck, issu de la communauté Toucouleur, a rencontré Maal dans sa jeunesse et les deux ont développé un lien profond. En 1977, ils ont voyagé ensemble à travers l’Afrique pour explorer les traditions musicales de la Mauritanie et du Mali.

Au début des années 1980, Baaba Maal a obtenu une bourse pour étudier la musique à l’École des Beaux-Arts de Paris et a invité son ami Mansour Seck à jouer avec lui dans son nouveau groupe Daande Lenol (La Voix du Peuple). De cette période est né l’album iconique “Djam Leelii”, qui s’est frayé une place sur la liste des “1001 Albums You Must Hear Before You Die”. Dans les années 1990, le duo a tourné aux États-Unis et Seck a sorti son premier album solo, “N’Der Fouta Tooro, Volume 1” en 1994.

La discographie de Mansour Seck comprend notamment :

  • 1984 : Djam Leelii (avec Baaba Maal)
  • 1991 : Baayo (avec Baaba Maal)
  • 1994 : N’Der Fouta Tooro, Volume 1 (solo)
  • 1995 : N’Der Fouta Tooro, Volume 2 (solo)
  • 1997 : Yelayo (solo)

Le décès de Mansour Seck est une grande perte pour la musique ouest-africaine. Baaba Maal, visiblement affecté et marqué par le chagrin, a donné sa première réaction lors de la veillée funèbre à l’hôpital de Fann.

Mansour Seck était le cœur et l’âme de notre orchestre. Son décès est une perte immense pour toute la communauté artistique sénégalaise. Il était un artiste d’une humilité sans pareille. Ensemble, nous avons foulé les plus grandes scènes du monde. Son héritage le rendra immortel.

La profonde amitié et le respect mutuel entre Baaba Maal et Mansour Seck ont marqué leur collaboration musicale. Leur lien, commencé dans leur jeunesse à Podor, s’est épanoui en un partenariat qui a produit de nombreux enregistrements réussis. Mansour Seck sera inhumé jeudi au cimetière musulman de Yoff. Son décès à l’âge de 69 ans laisse un vide incommensurable dans le cœur de beaucoup.